Excellence - POUVOURVILLE refroidit l'enthousiasme de RANGUEIL

11 janvier 2017 - 13:17

En match en retard du championnat d'Excellence, Rangueil recevait l'Us Pouvourville dans le cadre du classico toulousain et cette rencontre pouvait permettre aux toulousains de Rangueil de conserver le contact avec le haut du classement.
Autant le dire de suite, il fait un froid glacial au coup d'envoi et la magnifique pelouse synthétique, toute neuve, du complexe sportif rue de Nîmes à Toulouse est mise à rude épreuve avec une température qui devient vite négative au fil des minutes. Les organismes des joueurs aussi sont mis à rude épreuve, avec des conditions pas vraiment idéales pour remettre la machine en route après quinze jours de coupure. Histoire de se réchauffer un peu, Pouvourville débute à fond la partie et se crée les meilleures occasions de la première période, face à des locaux encore en hibernation. Cabezuelo et Diaz font le job côté gauche pour permettre au premier nommé de conclure l'action par une tête pas assez appuyée pour tromper Marchetti (2e). Pons, involontairement aidé par un défenseur de Rangueil, frappe à l'angle droit de la surface et le ballon vient riper sur la base du poteau (8e). Sur un coup franc excentré, Diaz adresse un bon ballon qui donne des sueurs froides à la défense (10e). Il faut attendre le quart d'heure de jeu pour voir la première frappe cadrée des locaux, elle est de Benmarnia (15e). Mais c'est bien Pouvourville qui bouscule son adversaire. Pons profite d'une mauvaise passe de Marchetti pour son défenseur, pour lui chiper le ballon et frapper au but (17e) tandis que Miralles tire un coup franc direct qui pousse le portier local à claquer le ballon au dessus de la transversale (19e). Sur le corner qui s'en suit, Rangueil a le plus grand mal à sortir le ballon de sa surface (20e). Malgré tout, l'équipe toulousaine va utiliser sa vitesse pour se créer une grosse occasion : bien lancé par Youssef, Antiste se heurte à un Salmon décisif (24e). Ça ne met pas fin pour autant à la bonne séquence des visiteurs. Une tentative de Cabezuelo est contrée par Thouery et, sur le corner qui s'en suit de Diaz, le ballon rebondit dans la surface, Aguiar ou Miralles le voient passer à un chouia d'eux sans pouvoir intervenir (35e). Juste avant la pause, Despiau-Pujo est sanctionné d'un carton blanc, synonyme d'expulsion temporaire de dix minutes (44e). Cela va modifier la donne. 

Rangueil fait le plus dur en ouvrant le score et pourtant... 

En seconde période, changement de décor. C'est Rangueil qui profite de sa supériorité numérique pour prendre le leadership sur la rencontre. Très vite, Lopez se procure d'ailleurs un face à face avec Salmon, remporté par le portier visiteur qui n'hésite pas à venir au contact du joueur (47e). Logiquement les locaux ouvrent le score sur un but de Nadouce à voir en vidéo en suivant (52e ; 1-0). L'attaquant peut encore marquer lorsqu'il frappe au milieu d'une forêt de joueurs visiteurs, mais leur gardien capte bien le ballon (60e). Son coéquipier Veschi tente lui aussi sa chance à l'entrée de la surface mais sa frappe fuit le cadre (62e) tout comme celle de Lopez qui passe à côté (70e). Les locaux se retrouvent à leur tour en infériorité numérique durant dix minutes, suite à un carton blanc pour Gassama, car ça parle quand même beaucoup sur le terrain (72e). Sur la touche qui suit, Despiau-Pujo se faufile dans la surface, adresse une courte passe à Cabezuelo qui force Marchetti à sortir un bel arrêt. Petit temps fort pour les visiteurs qui restent dans le camp de Rangueil et tentent des choses à l'image de Diaz (74e) ou encore Denys surpris par un ballon qui lui arrive dans les pieds alors qu'il est bien placé à quelques mètres de Marchetti (76e). Pouvourville pousse clairement mais attention au contre. Ainsi, Miralles doit se battre pour enlever le ballon à Rogier qui file au but (78e). Rangueil revient à onze pour les huit dernières minutes du temps réglementaire, mais ça ne suffit pas à vraiment enrailler la dynamique des visiteurs qui finissent par égaliser, sur un coup franc tiré par Miralles et repris en deuxième intention par Santamaria (89e ; 1-1). Coup dur pour les locaux qui pensaient avoir fait le plus dur en menant au score. Suite à des échanges de mots avec l'arbitre, Diaz et Montech doivent quitter la pelouse dans une séquence un peu confuse (90e). Pouvourville fait le dos rond à neuf contre onze durant les arrêts de jeu et ça tient. Pas de vainqueur dans ce derby du sud toulousain, mais les visiteurs arrachent deux points précieux tandis que les locaux peuvent avoir des regrets d'avoir concédé le nul dans le money time. 

Par GG
LES RÉACTIONS
Cyril BOSCHER (entraîneur de Toulouse Rangueil) : « On a voulu d'emblée les contrer sur leurs qualités car ils avaient deux attaquants axiaux, on a voulu les gêner. Mais on n'a pas forcément réussi à construire notre jeu, donc on n'avait pas beaucoup le ballon et quand on l'avait, on le perdait rapidement. A la pause, on a modifié deux trois trucs et du coup ça allait un peu mieux. La coupure de deux semaines, sans enchaînement de match, ne nous a pas fait du bien et il faut remettre la machine en route. On est un peu frustré de finir le match sur une égalisation quasiment à la fin, ça nous rappelle la saison dernière (NDLR : but refusé à la dernière minute dans un match capital pour la montée face à Mondonville). Encore une fois, même si on est bien loin de la fin du championnat, ça se joue sur une décision qui nous est défavorable. Contre un concurrent direct, c'est dur. Pour certains qui l'ont vécu la saison dernière, ça fait beaucoup, moi y compris. Le coup franc à mon avis n'a pas lieu d'être, c'est d'ailleurs l'arbitre de touche qui signale une faute alors que le central ne dit rien et il finit par le sifflet au bout de plusieurs secondes alors qu'on contre-attaquait. Mais ce coup franc, on doit mieux le défendre, là c'est notre faute. On ne va pas crier au scandale, mais ça nous rappelle les mauvais souvenirs de la saison dernière, c'est normal qu'il y ait de la frustration en fin de match. Il faut oublier, tempérer, et penser à la suite car il reste beaucoup de matchs. »

Andric NORMAND (capitaine de Toulouse Rangueil) : « Il y a effectivement beaucoup de déception. Sur le plan du résultat, parce qu'une fois de plus, on prend un but sur coup de pied arrêté, on manque de conviction sur ces phases là et on est presque logiquement punis, alors qu'on s'était mis en bonne position pour revenir au classement sur eux. Sur le plan du contenu aussi, parce qu'on n'a pas joué ce match, on n'a pas montré grand chose en terme de jeu, c'était faible en première période, un peu mieux en seconde mais très loin de ce qu'on est capable de réaliser quand on a la tête à l'endroit... Parce que, et c'est la dernière déception, on n'y était pas non plus dans l'état d'esprit. On n'a pas su s'adapter au système mis en place par le coach, on n'a pas respecté les consignes, on n'a tout simplement pas mis les ingrédients. Peut-être que l'enjeu a pris le pas sur le jeu et que ça peut expliquer la tension dans le match et le nombre de cartons au final. On va se consoler en se disant que le championnat est encore long, qu'on n'est pas tombé dans le piège du match de reprise sans rythme où on aurait pu perdre plus gros. Mais il va falloir rebondir très vite et renouer avec la victoire dès mercredi en coupe à Carbonne et samedi à Léguevin en championnat, pour ne pas voir nos objectifs s'éloigner trop vite. »

Cédric TIXADOR (entraîneur de Pouvourville) : « On est très bien rentrés dans le match. On savait que ça se jouerait à pas grand chose parce que c'est un match de reprise, avec peu de séances d’entraînement chez eux comme chez nous. On était mieux en première période, même si on n'a pas eu cinquante occasions. Le carton blanc, qui à mon avis est sévère, nous fait mal. On est en difficulté en début de seconde période, c'est là qu'on prend le but, sur la seule fois pour moi où Rangueil rentre vraiment dans la surface de réparation. Après, on a baissé un peu la tête, on a baissé d'un ton physiquement. En fin de match, je pense que c'est eux qui ont pêché physiquement, ils ont voulu préserver leur avantage au score et ont reculé. On a beaucoup d'occasions sur la fin et le score est logique sur l'ensemble du match. Je regrette un peu toutes les exclusions temporaires et définitives des deux côtés. Certes il y a eu des mauvaises paroles, et encore toutes n'ont pas été si durement sanctionnées, mais ce n'était vraiment pas un match méchant... On prend deux points chez un adversaire direct, c'est ce que je retiens. Pour un match de reprise, je suis satisfait. »

Moustapha GHAOUTI (capitaine de Pouvourville) : « Pour un match de reprise, avec un entraînement ou deux pour la plupart des joueurs de l'équipe, et malgré un temps sec et froid, on a réussi à entrer directement dans le derby. Malheureusement pour nous, on tombe sur une belle équipe de Rangueil, avec un très bon état d'esprit. Je pense que le match nul est logique malgré quelques faits de jeu en notre défaveur, notamment un carton blanc qui nous pénalise et Rangueil en a bien profité pour marquer. Mais on peut dire que, dès que nous sommes revenus à onze, ils n'ont pas eu beaucoup d'occasions et dans le dernier quart d'heure, on a poussé pour l'égalisation. Meilleurs voeux à tous et à l'équipe Footpy, et merci pour ce que vous faites pour le foot amateur. »  

LA FEUILLE DE MATCH 
Excellence Midi-Toulousain, 8ème journée 
Samedi 07/01/2017, 20h30 
Toulouse, complexe sportif Rangueil 1 
TOULOUSE RANGUEIL / POUVOURVILLE 1-1 
Arbitres : M. Marc Geoffroy, assisté de MM. Achraf Marnissi Qasmi et Yves Ciutat 
Avertissements : Lopez (18e) à Toulouse Rangueil - Montech (37e), Alaux (80e) à Pouvourville. Cartons blancs : Gassama (72e) à Toulouse Rangueil – Despiau-Pujo (44e) à Pouvourville. Expulsions : Rogier (après le coup de sifflet final) à Toulouse Rangueil - Diaz (90e), Montech (90e, second avertissement) à Pourvourville 
Buts : Nadouce (52e) pour Toulouse Rangueil – Santamaria Perez (89e) pour Pouvourville 

TOULOUSE RANGUEIL : Marchetti – Youssef, Thouery, Gassama, Manchour, Benmarnia, Normand (cap.), Veschi, Lopez, Nadouce, Antiste Roudycael, Barbe, Aure, Rogier. Entraîneur : Cyril Boscher. 
POUVOURVILLE : Salmon – Spica, Millet, Aguiar, Miralles, Santamaria Perez, Diaz Crespo, Ghaouti (cap.), Cabezuelo Moreno, Despiau Pujo, Pons, Alaux, Montech, Denys. Entraîneurs : Cédric Tixador et Philippe Magnoler.

Commentaires

TRFC vient de remporter le trophée 75 membres 1 mois
Cousin Thecousin est devenu membre 1 mois
4-1
U17 Equipe 2 / MONTAUDRAN ECOLE 1 mois
U17 Equipe 2 / MONTAUDRAN ECOLE : résumé du match 1 mois
30 ans ça se fête!!! 1 mois
3-2
U17 équipe 1 / MURET AS 2 mois
U17 équipe 1 / Muret As 3 et U19 équipe 2 / POUVOURVILLE US : résumés des matchs 2 mois
0-3
U19 équipe 2 / POUVOURVILLE US 2 mois
0-3
U13 Equipe 2 / j.e.t. 3 2 mois
U13 Equipe 2 / j.e.t. 3 et 5 autres : résumés des matchs 2 mois
3-5
U13 Equipe 2 / tlse lardenne as 3 2 mois
4-0
f.c. autan 1 / U11 Equipe 3 2 mois
0-3
U11 Equipe 3 / f.c. autan 1 2 mois
5-0
U11 Equipe 3 / c.o.coteaux 2 2 mois
F
U11 Equipe 2 / longages as 1 2 mois

RETROUVEZ NOUS SUR LE WEB !

 

Afficher l'image d'origine

  

www.footpy.fr

 

Foot 31 - Le football amateur en Haute-Garonne et ses alentours

+

NOS PARTENAIRES

logo PROMOMIDI

 

Market